Participation française à la troisième édition du festival d’Arts de Moengo

L’objectif du festival s’inscrit dans la philosophie de son créateur, l’artiste peintre Marcel Pinas, qui œuvre pour la transmission de la culture bushinengue et pour que Moengo devienne le lieu de rencontre de talents de tous horizons et de cultures s’inspirant mutuellement.

L’exposition « Tembe fu libi » qui signifie « l’art de survivre » est le cœur de cette manifestation artistique, qui rassemble les œuvres de plus de 40 artistes d’horizon aussi divers que le Suriname mais aussi l’Allemagne, la Barbade, la Belgique, Curaçao, les Etats-Unis, la France, le Kosovo et les Pays-Bas ainsi que le travail collectif des élèves des écoles de Moengo avec lesquelles les artistes ont travaillé en amont du festival au travers de workshops hebdomadaires.

C’est dans ce contexte que deux photographes français, Michel Fickinger et Dany Leriche, ont pu exposer, avec le soutien de la direction des Affaires culturelles de Guyane et celle de cette ambassade, leurs planches grands format intitulées « divinités noires », sur les murs de Moengo. Un travail qui met à l’honneur les minorités spirituelles du Bénin et du Togo.

La participation de la France au Festival de Moengo est un nouvel exemple de la volonté commune de pérenniser une collaboration culturelle et artistique entre les deux pays, et notamment avec la région de la Guyane et le Suriname qui partage un héritage culturel commun avec le Suriname.

L’exposition « tembe fu libi » est ouverte au public du 14 août au 20 septembre 2015 de 10 h à 18 h et le festival se clôtura du 18 au 20 septembre au travers de spectacles de danse, de concerts et de représentations de théâtre.

Pour tout savoir sur le festival de Moengo édition 2015 : https://www.facebook.com/pages/Moengo-Festival-of-Music/219915524818539

Dernière modification : 29/09/2015

Haut de page